BIOGRAPHIE ANNEXE DE L'ARTISTE PEINTRE BRIGITTE DELPORTE

Publié le par brigittedelporte

De Belgische Beeldende Kunstenaars uit de 19de en 20ste eeuw, Paul PIRON - Art in Belgium 1999

BIOGRAPHIE ANNEXE DE L'ARTISTE PEINTRE BRIGITTE DELPORTE
BIOGRAPHIE ANNEXE DE L'ARTISTE PEINTRE BRIGITTE DELPORTE
BIOGRAPHIE ANNEXE DE L'ARTISTE PEINTRE BRIGITTE DELPORTE
BIOGRAPHIE ANNEXE DE L'ARTISTE PEINTRE BRIGITTE DELPORTE
Le daguet, peinture à l'huile sur panneau brut (col. part.)

Le daguet, peinture à l'huile sur panneau brut (col. part.)

Brigitte Delporte

artiste peintre - artisan & Bois de Spa.

Le bois de Spa est né au 17ème siècle. Il trouve son succès par la découverte d’eaux de sources aux propriétés particulières, l’eau ferrugineuse. Le thermalisme prit de l’expansion pour accueillir les curistes ainsi que ceux voulant profiter de cette ville balnéaire pour s’y reposer. Pour satisfaire ces promeneurs, des cannes en bois de spa furent fabriquées. On les appelait à l’époque « tripède ». Ils ne sortaient pas sans leur gobelet, leur cadran de buveurs d’eau et de leur bonbonnière appelée « orangette » ou « bergamote ».

Pour répondre aux vœux de ces « touristes », un véritable artisanat du bois se développa. Coffrets de voyages, brosses à habits, écritoires et toutes sortes de petits objets souvenirs et à utiliser. Avec le casino, il se réalisa nombreuses boîtes de jeux de société (la boîte à quadrille).

Le 18ème siècle voit apparaître la mode chinoise et copies laques de chine. Spa devient « la maison de campagne du beau monde », c’est l’apogée du Bois de Spa et le commerce des eaux s’agrandit principalement vers l’Angleterre. La monochromie naît (encre de chine), peinture en camaïeu, lavis… La vogue de la peinture flamande fait son apparition. Les artistes locaux offrent plus de fantaisies dans leurs motifs et imitent le bois, le marbre, le cuir. C’est l’époque où le terme de « bobelin » remplace le mot « curiste » . terme utilisé par les paysans pour traduire leurs contrariétés de se voir envahir par des étrangers, mais qui deviendra un titre de gloire pour le curiste.

D’autres styles ensuite apparaissent, le rococo de 1710 à 1760 environ. Le néo-classique ensuite jusqu’à la révolution française, 1789 ou les bobelins abandonnent la ville. Mais le Bois de Spa continue. Les thèmes mythologiques et des coffrets représentant l’histoire antique naissent.

Au 19ème siècle, le romantisme, le réalisme et l’impressionnisme offrent aux artistes de nouvelles possibilités de décorations. L’apparition de la gouache  mariée avec la couleur du bois, légèrement vernie permettent des sujets en quadrichromie. Les objets peints à l’huile par contre restent des exceptions. Malgré la révolution de 1830, les « Bois de Spa » restent célèbres et s’ornent de vues spadoises typiques. Les boîtes en forme de « tombeau » font leur apparition. Des reproductions d’œuvres de peintres connus tels que Delacroix, Teniers… Les sujets animaliers se développent. Les bois utilisés sont le hêtre, l’érable et le platane. La technique du placage d’érable moucheté, de loupe d’érable et de thuya s’amorce.

 


              Galerie – Expo – Atelier

                                                         Ouvert sur Rdv.

                                                      Gsm0032(0)496.08.36.03       

                                                           Chemin du Bocage 4,

                                                                4845 – Jalhay

                                                       BELGIQUE

                                                           brigittedelporte@hotmail.com

                                                          T.V.A. BE0756416292

 

Au début du 20ème siècle, le bois de Spa gris apparaît : Le peintre travaille à même le bois. Il est immergé dans l’eau ferrugineuse des sources spadoises. Au bout de quelques mois, ce bois prend une teinte bistrée. Après séchage et fabrications des ébénistes, l’artiste peut alors peindre ses créations à la gouache ou à l’huile. Les Bois de Spa sont vernis et polis pour obtenir un fini savoureux et extrêmement doux au toucher. L’art nouveau, l’art déco, l’abstraction se sont succédé ainsi que le surréalisme et les abstraits lyriques …

Dans ce 21ème siècle, je vous présente mes créations inventives, peintes à la  main, uniques et personnelles. Des mini-œuvres originales pour l’Art de modes, fait de patience et de délicatesse.

BIOGRAPHIE ANNEXE DE L'ARTISTE PEINTRE BRIGITTE DELPORTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article